Qu’est-ce que le Growth Hacking ?

panda seo et le growth hacking

Le terme  » Growth Hacking « , qui traduit littéralement signifie  » piratage de croissance  » est souvent utilisé de nos jours. Mais qu’est-ce qu’il signifie en réalité et quelles sont les techniques employées par les Growth Hackers ? C’est ce que nous allons voir dans cet article !

Définition du Growth Hacking

Le Growth Hacking concerne des stratégies de marketing peu ordinaires utilisées pour obtenir un maximum d’utilisateurs avec un minimum de dépenses, le tout en un très court laps de temps. Il s’agit de substituer les panneaux d’affichage et les publicités télévisées à la pensée non conventionnelle et à la psychologie de l’utilisateur.

Les startups sont très adeptes du Growth Hacking. Généralement, ces jeunes pousses sont contraintes de recourir à des techniques de commercialisation novatrices, car des budgets serrés les empêchent d’adopter des pratiques traditionnelles. Les Growth Hackers s’occupent d’un large éventail de domaines, y compris le référencement, le marketing de contenu, les médias sociaux, etc…

Et un Growth Hacker, qu’est-ce que c’est ?

Les Growth Hackers imaginent et mettent en oeuvre des solutions pour gagner de nouveaux utilisateurs. Le principal enjeu d’une telle stratégie est une croissance exponentielle et ultra-rapide.

Souvent, les Growth Hackers font preuve d’une grande inventivité pour imaginer de nouvelles techniques d’acquisition non-conventionnelles. Ils jouent avec le feu et n’ont pas peur de prendre des risques. Certains vont même jusqu’à investir certains terrains minés sur lesquels d’autres entreprises ne s’aventureraient pas. Même s’ils prennent des risques, ces derniers restent mesurés, sous peine de complètement basculer vers le Black Hat SEO. Chaque nouvel utilisateur est bon à prendre, même si les solutions utilisées ne sont que temporaires.

À lire : Comment calculer le ROI d’une stratégie de SEO ?

la définition du growth hacking par Panda SEO

Quelques exemples de stratégies de Growth Hacking réussies

Il n’y a pas de stratégie miracle qui marche à tous les coups. Les actions de Growth Hacking à déployer dépendent des objectifs à atteindre, des spécificités du marché et des comportements des utilisateurs.

Certaines entreprises, pour la plupart extrêmement célèbres à l’heure actuelle, ont utilisé le Growth Hacking pour se développer. Voici les deux exemples les plus connus :

  • Le service de stockage en ligne Dropbox a offert de l’espace de stockage supplémentaire gratuit à ses utilisateurs qui parlaient de la solution auprès de leurs cercles proches. Les résultats ont été immédiats et l’entreprise connaît depuis une croissance fulgurante.
  • Airbnb, en proposant de reposter ses annonces sur Craiglist, a marqué le départ d’une ascension vertigineuse. La dernière action de la start-up a carrément coiffé au poteau ses concurrents, tels que le Groupe Accor. Airbnb a proposé l’envoi de photographes dans les logements pour prendre des photos qui les mettront davantage en valeur.

Abandon de paniers, influenceurs, partage sur les réseaux sociaux pour les marchés de niche, communication sur les blogs et forums, quizz, concours, exploitation des datas, … : tous les moyens sont bons pour se faire connaître !

Notre agence de Growth Hacking a déjà expérimenté plusieurs techniques de Growth Hacking. Vous souhaitez mettre notre expertise au service de votre croissance ? Contactez-nous !

À lire : Les outils pour mesurer la vitesse d’un site

banniere article livre blanc seo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *