Les éléments qui influencent l’indexation d’un site sur Google

les critères les plus importants pour indexation Google

Chaque jour, des millions d’utilisateurs font confiance à Google pour leur apporter les meilleures réponses à leurs questionnements. Mais comment le moteur de recherche fait-il pour justement nous présenter le contenu le plus pertinent en fonction de notre requête ? Pourquoi certains sites qui proposent pourtant un contenu de qualité identique ne sont pas considérés de la même façon ? Si le SEO y est pour beaucoup, ce travail ne fait pas tout. Alors, quels sont les éléments qui influencent l’indexation d’un site sur Google.

Le fameux algorithme de recherche de Google

L’algorithme de Google qui permet de déterminer le positionnement d’un contenu sur la SERP tient compte de 200 critères. Alors, autant vous dire que si certains peuvent être maîtrisés par le biais du référencement naturel, d’autres sont totalement aléatoires. De plus, le fonctionnement de l’algorithme n’est pas immuable, bien au contraire : les critères de référencement et leur niveau d’importance varient très souvent.

Ces changements réguliers ont deux raisons d’être :

  • l’idée est de faire en sorte que personne ne puisse vraiment comprendre le fonctionnement de l’algorithme.
  • les comportements de recherche des internautes évoluent (recherche vocale, mobile…) et la SERP suit le mouvement.

De plus, il existe plusieurs types de requêtes. Les internautes ne vont plus seulement sur Google pour chercher des informations, mais pour trouver de vraies réponses à leurs besoins : acheter un produit, trouver une adresse, consulter des avis, comparer plusieurs produits… Selon le secteur concerné et le type de requête qui le caractérise le mieux, certains critères de l’algorithme prennent le dessus sur d’autres en fonction du contexte.

À lire : Les avantages du HTTPS en SEO

les éléments d'indexation Google

 

La phase d’indexation d’un site web

Le travail de Google ne consiste pas seulement à vous apporter les bons contenus. Sa mission comprend 4 grands volets :

  • la collecte de données qui est effectuée par les Googlebots qui crawlent le web
  • l’indexation qui permet de présenter aux internautes des résultats de recherche structurés
  • le traitement des données collectées et enregistrées par Google
  • le classement des contenus selon leur degré de pertinence par rapport à une requête ou un mot clé donné

Concentrons-nous un peu plus sur l’indexation, qui est le sujet de notre article. Indexer des pages revient à copier leur contenu dans une base de données destinée à restituer ces résultats aux internautes, après les avoir classés. Ce sont les Googlebots qui parcourent le web et sont chargés d’indexer les nouveaux contenus, ou nouvelles versions de contenus disponibles. Pour savoir si un contenu est nouveau ou a été mis à jour, Google compare la version qu’il vient de trouver avec sa base de données. S’il n’y a pas de correspondance exacte du code HTML de la page, alors la nouvelle page sera indexée.

À lire : Faut-il justifier le texte de votre site ? 

Les éléments qui nuisent à la bonne indexation des pages

Les demandes d’indexation de pages se font via un outil Google appelé Search Console.

Si une page a du mal à s’indexer, plusieurs raisons sont possibles :

  • Votre site a consommé la totalité de son budget de crawl, qui correspond à la ressource allouée par Google à chaque site en fonction de son nombre de pages, de sa fréquence de mise à jour…
  • Votre fichier sitemap.xml n’a pas été présenté à Google ou n’est pas mis à jour.
  • Aucun lien vers votre page n’existe sur le web.
  • Votre arborescence est trop profonde.
  • Votre fichier robot.txt est mal configuré.
  • Vos pages comportent des erreurs (404, 301…), ce qui peut d’ailleurs consommer inutilement du budget de crawl.
  • La page contient une balise noindex qui donne à Google la consigne de ne pas indexer la page.
  • Le contenu de votre page n’est pas estimé comme étant suffisamment riche pour être indexé.
  • La page en question comporte du contenu dupliqué en interne.

Peu importe le(s) problème(s) rencontré(s), l’outil Search Console vous donnera la majorité des informations nécessaires pour que vous puissiez déterminer sur quoi agir et comment.

Attention si vous êtes amené à travailler sur un site web dont les pages ne doivent pas être indexées avant d’être totalement prêtes, vous devez également le signaler à Google pour éviter de démarrer votre SEO sur des bases bancales. Pour éviter les écueils du SEO et de l’indexation d’un site, confiez-nous le référencement naturel de votre site !

À lire : SEO et UX, le combo gagnant 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *