Le premier vélo écologique

le premier vélo écolo

Préserver la planète est devenu un enjeu de taille pour les entreprises puisque désormais, beaucoup de consommateurs souhaitent avoir recours à des produits respectueux de l’environnement, et le vélo écologique est un très bon exemple !  Cette tendance touche tous les secteurs d’activité, et les innovations se multiplient pour répondre à ces nouveaux besoins.

C’est ainsi qu’est né le projet « Premier vélo écolo », un vélo entièrement fabriqué en France et totalement respectueux de l’environnement.

Les cyclistes apprécient ce moyen de déplacement pour son aspect sportif, mais aussi pour le fait que le vélo ne pollue pas comme une automobile ou d’autres types de transports. Le paradoxe identifiable est cependant la production de ces vélos qui polluent énormément, avec une émission importante de CO2.

La fabrication d’un vélo hors du commun

La production de vélo est un commerce fructueux, avec autour de 130 000 000 vélos fabriqués par an de partout dans le monde. L’Asie constitue à elle toute seule près de 70% de la production de ces moyens de déplacements, et malheureusement, peu d’entre eux sont fabriqués en France.

Pour être précis, la réalisation d’un cadre de vélo véhicule près de 250 kg de CO2, ce qui est contradictoire avec son aspect écologique.

Le projet « Premier vélo écolo » vise à trouver une alternative pour produire des vélos respectueux de l’environnement, et en plus de cela, entièrement Made in France. L’origine de fabrication totalement locale leur permet d’avoir un contrôle global sur le processus de production et de surveiller les finitions. Ils mettent ainsi en avant une transparence totale et participent également à la préservation de l’emploi en France.

La production est intégralement réalisée localement, tout est 100% made in France, de la conception en 3D des modèles, au développement des matériaux naturels et à la construction des vélos.

Ils proposent alors une fabrication différente que celle élaborée pour la réalisation de vélos traditionnels. Ils produisent un vélo à partir de fibre de lin, la France étant le premier pays exportateur de lin dans le monde, l’utilisation de ce matériaux est astucieux. Cette matière permet de produire très peu de CO2 lors de la fabrication, contrairement aux moyens traditionnels.

Sortir des sentiers battus avec le  » Premier vélo écolo  »

Les créateurs du projet cherchent à s’imposer sur le marché en proposant divers produits, allant du vélo de ville utilisable quotidiennement, aux vélos de compétition. Ils garantissent la qualité de leurs productions, et visent à défendre des valeurs nobles telles que la préservation de l’environnement. Ils ont pour objectif de sensibiliser les consommateurs sur cette cause en les incitant à faire ce petit geste pour la planète, et contribuer ainsi à sa préservation.

L’idée de ce projet s’est imposée aux créateurs qui se sont rendus compte de ce paradoxe entre l’utilisation d’un produit écologique et ses méthodes de production polluantes. Il s’agit d’un projet nouveau qui n’a encore jamais été vu sur le marché. En effet, les fibres naturelles sont très peu associées à ce type de production, encore moins pour le sport.

Ils proposent ainsi un moyen de construction différent et sur la technique et sur les matériaux utilisés.

À quel stade de développement en est le projet ?

La fibre de lin étant peu présente dans l’univers du vélo, il a été difficile de faire comprendre le processus de fabrication, ce matériau étant plutôt utilisé dans le secteur du textile. Or, l’idée a été de le mélanger avec de la résine pour créer une matière solide, durable, et écologique.

L’aspect financement s’est également imposé comme un obstacle dans la réalisation du projet : les banques ne connaissent que très peu ce milieu, il a donc fallu sensibiliser les personnes sur une idée jugée parfois trop novatrice.

Or, le projet s’est bel et bien concrétisé. L’entreprise propose aujourd’hui une multitude de formes de vélos qui ont toutes été créés en 3D. Ils ont cherché à proposer un produit résistant aux chocs, avec notamment une étude approfondie par rapport à la composition, et aux zones qui doivent être plus solides. Désormais, l’entreprise est en attente de financement pour les moules par rapport aux vélos de compétition et autres.

Les axes de développement

L’ambition future est de diversifier les produits en se lançant également dans la production de kayaks, qui était d’ailleurs le projet initial. Ils pensent également à la fabrication de ski puisque des milliers de paires sont vendues chaque année, et il serait par conséquent intéressant qu’il s’agisse de productions respectueuses de l’environnement.

Ils visent ainsi à devenir une marque naturelle de sport, à développer d’autres matériels sportifs pour sensibiliser et contribuer davantage à la préservation de l’environnement.

Participer à la construction d’un monde plus propre avec Le Premier Vélo Écologique

Pour obtenir des fonds afin de réaliser leur projet, les concepteurs se sont lancés dans le financement participatif. Cela leur a permis de diffuser leurs idées, et de toucher les individus avec leurs valeurs écologiques. Ils cherchent ainsi à obtenir des dons, même minimes, qui contribueront à la concrétisation d’un projet véhiculant de belles valeurs comme celui-ci. Si vous souhaitez ainsi agir pour l’environnement, ou bien faire en sorte que l’entreprise se réalise, vous pouvez faire un don sur la plateforme pour le Premier Vélo Écologique !

Ils s’agit d’une ambition commune à tout le monde que de préserver la planète, et l’équipe du projet vous propose aujourd’hui un moyen efficace de participer au respect de l’environnement.


Recommended Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *